.

Vieille peau

12,00

Roman noir. Une vieille, trois jeunes, ça fait beaucoup de délinquants…

Collection BASSON ROUGE – 162 pages – 11×18 cm
ISBN 978-2-930582-71-9
Catégorie :

Description

   

Pour lire un extrait : VIEILLE PEAU Christophe Kauffman EXTRAIT

« Vieille peau » est un huis clos étouffant, moite, tendu, ou, derrière les portes closes, se joue une tragédie à la fois drôle et brutale.
Pas de prologue, Christophe Kauffman nous plonge immédiatement dans le vif du sujet, comme on plante un couteau dans le coeur, avec souplesse et détermination.
Paola, quatre-vingts ans, vit seule dans sa maison aussi usée qu’elle nichée dans un quartier en déshérence.

Ce jour-là, elle a de la visite. Trois jeunes en vadrouille. Elle n’a pas dû leur ouvrir, ils s’en sont chargé. Et là, elle apprend qu’ils veulent la cambrioler. Ces trois-là ne sont pas des tendres. Il faut avouer que la cité qu’ils habitent ne l’est guère plus. Paola n’a pas dû leur ouvrir, ils s’en sont chargés.
Le récit nous est conté par Paola, la vieille, et Jamila, un des trois visiteurs, qui a son « parler djeuns » tout aussi fleuri que la langue de la vieille. L’alternance des conteuses nous fait vivre les émotions des deux « camps » avec bonheur.
La situation va rapidement dégénérer. Personne n’arrive plus à raisonner personne et tous en sortiront… différents.

Christophe Kauffman maîtrise parfaitement la situation et gère ses personnages, leur discours, leurs émotions et la tension narrative avec brio.
Vieille peau est un roman aussi noir qu’un expresso bien tassé, un roman urbain sans urbanité qui raconte la tragédie des solitudes banales, des violences que plus rien ne retient, des tempêtes qui malmènent et des accalmies qui effrayent.

Christophe Kauffman
Christophe Kauffman est comédien, conteur, animateur culturel, meneur de projet, écrivain et metteur en scène, forban tendance anarchiste sybarite, profondément secoué, aimable autant que possible, chercheur de zen quoique père de deux enfants. Il a souvent pensé qu’il pouvait croire pour finir par croire qu’il pouvait penser.
« Vieille peau » est son neuvième roman, le premier aux Éditions du Basson.

Informations complémentaires

Poids 200 g
Dimensions 1 × 11 × 18 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Vieille peau”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *